LES RP 2.0 : DES MÉDIAS TRADITIONNELS AUX INFLUENCEURS DU WEB

Les relations presse doivent prendre en compte les nouveaux acteurs de la communication

Alors que le paysage médiatique évolue et modifie la façon dont les marques développent leur notoriété, les Relations Presse permettent de maintenir des relations solides avec les journalistes des médias traditionnels tout en adressant les blogueurs de niche et les communautés on-line. Une évolution essentielle pour bien accompagner les enseignes dans leur développement.

Il est aujourd’hui indispensable de prendre en compte les blogueurs dans sa stratégie de relations médias car certains sont plus consultés que les grands magazines et influencent l’internaute dans ses choix. Les agences de relations presse doivent donc considérer que les journalistes ne sont plus les seuls à pouvoir produire du contenu et concevoir la salle de presse virtuelle de leur client comme un espace public, disponible 24h/24 dans lequel journalistes et blogueurs pourront venir chercher l’information pour créer un contenu adapté à leur format et à leur média.

Il ne suffit pas de créer des contenus intéressants pour intéresser un blogueur, car il cherche avant tout à développer sa propre notoriété. Lorsqu’il recevra l’information, il tiendra compte de votre propre site web, de votre nombre d’abonnés sur Twitter et autres réseaux sociaux, afin de voir si vous pouvez lui apporter aussi de la visibilité.

Aujourd’hui les agences de Relations Presse ont intégré les influenceurs du Net dans leur stratégie de communication RP, tout en mesurant les conséquences de cette communication difficilement maîtrisable et ultra-rapide. Alors qu’il y a quelques années, l’information était assujettie à des délais de bouclage et pouvait faire l’objet d’embargo, aujourd’hui, elle se répand à la vitesse lumière.

A peine envoyée, l’information est publiée sur le Net, reprise, partagée, twittée…

Les relation presse 2.0Il n’est plus possible de laisser la place à l’improvisation. Toute information doit donc être pensée, tant par les mots utilisés que par l’impact de sa publication.

Les agences de Relations Presse ont du faire évoluer leur façon de travailler, être plus réactives, plus pertinentes, plus persuasives, plus inventives, plus intuitives.

Si les médias traditionnels (presse print, radios et télés) continuent à générer une bonne médiatisation, les blogueurs et les réseaux sociaux apportent la visibilité immédiate et permettent aussi d’adresser un public très jeune.

UN LANGAGE DIRECT VAUT MIEUX QU’UN LONG DISCOURS

Si les médias traditionnels avaient tendance à privilégier les explications de l’information, – preuve à l’appui – les blogueurs de s’embarrassent pas de ces longs discours.Plus orientés sur la promotion de produits ou de lieux, ils ne s’arrêtent que très rarement sur des informations économiques ou techniques.

Il convient donc de sélectionner l’information qui les séduira selon leurs centres d’intérêts, de leur proposer des tests (invitation culinaire, test beauté/mode/produits innovants…) et de considérer les blogueurs comme des journalistes à part entière même s’ils n’en ont pas le statut ni la même liberté d’expression.

UNE NOUVELLE MANIÈRE DE COMMUNIQUER

La rapidité avec laquelle l’information se répand oblige les marques à revoir leur copie et à s’adjoindre les services de professionnels. Les réseaux sociaux comme Facebook leur apportent une fantastique vitrine internationale et peuvent être administrés par leurs services internes. Mais la e-réputation, la surveillance de la concurrence, la communication de crise ou le contrôle des zones d’influence leur échappent désormais.

Les Relations médias deviennent complexes, rapides et indispensables à une communication pertinente et il n’est plus question de pratiquer la langue de bois pour être crédible mais au contraire afficher une grande transparence.

Au final, les RP 2.0 ouvrent de nouveaux horizons, avec une diversité de pratiques, une multiplicité d’attentes et une pluralité d’intérêts. Ce nouvel espace d’information et de communication, s’il est bien pratiqué, permet aujourd’hui de dessiner efficacement les relations de demain.

Agnès Heudron, directrice associée Agence INFINITÉS Communication
Membre du collège des experts de la FFF

Laisser un commentaire