« Tu seras un homme, mon fils »

« Tu seras un homme, mon fils »

Le 1er juin dernier, la Fondation des Femmes a marqué les esprits avec la diffusion sur TF1, en amont du match de préparation à la Coupe du monde de Football « France – Italie », de sa nouvelle campagne de sensibilisation aux violences faites aux femmes : « Tu seras un homme, mon fils ».

Un film poignant de 45 secondes, réalisé par Jérôme de Gerlache avec, en fond, la voix du rappeur Oxmo Puccino. Inspiré du poème de Rudyard Kipling « Tu seras un homme mon fils », le spot met en avant l’importance de l’éducation et de la transmission de valeurs  propices à favoriser l’égalité, dans la lutte contre les violences et les inégalités envers les femmes. Parce que ce combat ne sera pas gagné sans les hommes, la Fondation des Femmes leur a adressé un message fort ayant pour objectif d’agir pour empêcher la reproduction de ces comportements d’une génération à l’autre.

Pour atteindre leur objectif et mobiliser l’opinion publique, la Fondation des Femmes a mis en place une campagne d’envergure. Avec le soutien de TF1 et France Télévision, le film a notamment bénéficié d’un plan média télé conséquent et surtout d’un lancement fort.  En effet,  le spot a été dévoilé à un moment clé : le match de préparation à la Coupe du monde de Football « France – Italie ». L’événement ayant rassemblé 7 648 000 téléspectateurs, en particulier des hommes, s’est avéré être le moment idéal. Une belle action de communication, bien orchestrée qui met en avant un travail collaboratif réussi. Aujourd’hui notre métier consiste aussi à créer des synergies et mettre en relation des acteurs, parfois très différents, pour créer un échange gagnant-gagnant. Dans le cadre de cette campagne, TF1 et France Télévision, affichent leur soutien à une cause bienveillante et vont dans le sens du gouvernement pour qui l’égalité entre les femmes et les hommes est une priorité.

Dans la même lignée, la Fondation des Femmes a reçu le soutien de la Fédération Française de Rugby qui s’est engagée à diffuser le film auprès des jeunes joueurs, dans les stades et les centres de formation.

Pour finir, toute communication passe aujourd’hui par les réseaux sociaux. Le community management est devenu une expertise clé à maîtriser pour qu’une campagne touche le plus grand nombre. La Fondation des Femmes a donc, en parallèle de sa campagne en télévision, largement diffusé la vidéo sur les réseaux sociaux. Le #TuSerasUnHommeMonFils ayant été repris en masse tant par les médias (BFM, France Info…) que par le grand public.

La campagne de sensibilisation « Tu seras un homme, mon fils » s’affirme comme une communication efficace, qui a su créer l’engagement du plus grand nombre. Mais est-ce qu’une seule campagne réussie, via un « buzz », est suffisante pour avoir des dons pérennes ? Le soutien à cette cause évoquée par un très grand nombre sera-t-il éphémère ou permettra-t-il à la Fondation des Femmes de collecter davantage de dons sur du long terme ?

Lien vers le film : https://www.youtube.com/watch?v=q1e6rFT8E4c

Chloe VANDYSTADT – www.rp-infinies.fr